Education positive et plasticité neuronale

Imaginez le cerveau en 3D fait de points. Les points représentent les neurones (plus précisément les têtes de neurones). Les lignes qui connectent ces points sont les chemins neuronaux appelés axones. La connexion entre ces neurones est essentielle au fonctionnement optimal du cerveau. Ces lignes connectant un neurone à un autre se construisent, se renforcent et s’épaississent à travers les expériences de la vie. Selon comment l’enfant se développe, selon ce qu’il vit, ces lignes disparaissent ou se renforcent. C’est comme l’exercice physique : faire quotidiennement des abdominaux permet de les renforcer. Les connexions neuronales fonctionnent de manière semblable : elles se renforcent en étant stimulées.

VOILÀ COMMENT VOUS POUVEZ L’EXPLIQUER AUX ÉLÈVES :

Notre cerveau est en constante évolution. Au moment même où vous lisez ce texte, votre cerveau est entrain de se modifier. Notre cerveau est fait de neurones, des sortes de points qui sont reliés entre eux par des lignes. Lorsque nous entendons, voyons, touchons ou sentons quelque chose, un courant électrique est envoyée d’un neurone à un autre à travers ces lignes. Ces deux neurones sont alors entrain de communiquer. Un neurone n’est pas seulement connecté à un autre neurone, il peut être connecté à des milliers d’autres neurones. Par conséquent, si un neurone est stimulé par ce qu’on voit, apprend, entend, sent, alors 10 000 autres le sont. Un neurone peut ne pas être connecté à un autre un jour et l’être le lendemain grâce à ce qu’on a vu, entendu ou appris. Le cerveau est donc souple et se modifie de seconde en seconde.

De plus, plus un neurone communique avec un autre, plus leurs liens se resserrent et plus la ligne qui les rejoint, c’est-à-dire le chemin neuronal, s’épaissit et devient plus stable et dure plus longtemps. Par exemple, lorsque vous jouez à la guitare, une dizaine de neurones vont se connecter. Plus vous jouez à la guitare, plus vous vous entrainer, plus le lien entre ces neurones va être stable et durable. C’est pour cela que votre capacité à jouer est chaque jour meilleure.  Si vous arrêtez de jouer de la guitare, ce lien va  disparaître petit à petit.

Voilà pourquoi chacun de vous à la capacité de modifier son propre cerveau. C’est pourquoi, plus vous favorisez la stimulation des neurones impliqués dans les expériences positives, plus vous stabilisez votre bien-être.