Attention consciente et éducation positive

L’attention consciente fait référence à un état de conscience qui se développe en portant volontairement son attention sur le moment présent sans jugement (Kabat-Zinn, 1996 ; 2013). En dirigeant notre attention sur le moment présent, nous gagnons en conscience sur comment notre esprit réagit à l’environnement. Cela nous permet de voir nos pensées et émotions comme des évènements mentaux subjectifs, et non comme des faits objectifs. En prenant conscience de cela, nous avons alors la possibilité de modifier nos habitudes mentales qui ont tendance à augmenter le stress, l’anxiété et la dépression. Nous pouvons aussi changer notre habitude de ressasser des éléments du passé et de nous préoccuper du futur, pour nous concentrer et répondre de manière plus adéquate à ce qui se passe dans le moment présent.

L’attention consciente se pratique de plus en plus, grâce aux travaux du Dr. Jon Kabat-Zinn au centre médical de l’Université du Massachusetts. Nous disons souvent aux enfants de prêter attention, mais nous ne leur apprenons pas comment. Savent-ils seulement comment faire ? La pratique de l’attention consciencte nous permet de passer du schéma « stimulus-réponse » au schéma « stimulus-conscience-réponse ». L’attention consciente améliore la concentration, l’apprentissage, la régulation des émotions, l’empathie et la résolution de problèmes. Par conséquent, cela améliore la santé mentale, les relations avec les autres, mais aussi la relation à soi. En effet, les études d’imagerie mentale ont montré que la pratique de l’attention consciente change la structure et les fonctions du cerveau en améliorant la qualité des processus de pensée et l’attention que nous portons aux autres. En 2011, la chercheuse Lea Waters a montré le potentiel de l’attention consciente à soutenir la réalisation des objectifs de l’éducation : développer la concentration, la créativité et l’autorégulation.

4 exercices d’attention consciente